CLASSEMENTS, RESULTATS
STATISTIQUES, NEWS

Les règles du Football américain

Le football américain est un sport collectif opposant deux équipes de onze joueurs qui alternent entre la défense et l'attaque. Le but du jeu est de marquer des points en portant ou lançant le ballon jusqu'à la zone d'en-but (ou la end zone en anglais) adverse. Pour conserver la possession, l'équipe attaquante doit parcourir au moins 10 yards en 4 tentatives (appelées « down »). Dans le même temps, l'équipe en défense doit empêcher l'attaque d'atteindre cet objectif, dans le but de reprendre la possession de la balle. Si l'équipe attaquante valide 10 yards ou plus lors de sa possession, elle bénéficie de quatre nouvelles tentatives pour continuer à gagner du terrain. Sinon, la possession de la balle change de camp, et les rôles (défense/attaque) s'inversent.

Les points peuvent être marqués de différentes façons : en franchissant la ligne de but avec le ballon, en lançant la balle à un autre joueur situé de l'autre côté de la ligne de but, en plaquant le porteur du ballon de l'équipe adverse dans sa propre zone d'en-but ou en tirant au pied le ballon entre les poteaux du but adverse (vous trouverez le détail des différentes façons de marquer des points plus bas). Le vainqueur est l'équipe ayant marqué le plus de points à la fin du match.

Le terrain

Le terrain mesure au total 120 yards (110 m) de longueur et 53.33 yards (48.8 m) de largeur. À chaque extrémité du terrain, on trouve la zone d'en-but appelée end zone et, au fond de celle-ci, les poteaux entre lesquels le ballon doit passer pour le botté de transformation après un touchdown ou le botté de placement, plus couramment appelé field goal. La zone d'en-but mesure 10 yards de longueur après la ligne de but et ce, sur toute la largeur du terrain.

illustration d'un terrain de football américain


Le terrain est divisé en portions de 5 yards représentées par des traits de peintures blanches pour mieux visualiser les distances parcourues. Tous les 10 yards, et jusqu'au centre du terrain, la distance séparant la ligne de l'en-but est marquée en police blanche. Au centre du terrain et à haque yards, deux traits hachurés appelés hashmarks sont disposés. Ces hashmarks, distants de 5.6 m, délimitent la largeur maximale autorisée pour les mises en jeu afin d'éviter que ces dernières se déroulent trop près des lignes de touche.

Au fond de chaque zone d'en-but, un poteau jaune est dressé au milieu de la largeur du terrain. Ce poteau est complété par une barre horizontale située à 3,05 m de hauteur et elle-même complétée par deux poteaux verticaux distants de 5,6 m. Ces barres portant la hauteur total des poteaux à 9 m, au minimum. Contrairement au rugby où les poteaux forment un H, au football américain, les poteaux ont la forme d'un Y.

L'équipement

équipement d'un joueur Chaque joueur porte aujourd'hui l'équipement de protection suivant :
  • un casque muni d'une grille (facemask)
  • une épaulière (shoulder pad)
  • un protège-dents (mouth piece)
  • diverses protections (cuisses, hanches, coccyx, genoux)
  • des crampons

Le casque est l'élément le plus important et le plus lourd de l'équipement, il est composé d'une coque en plastique garnie de chambres à air et de pièces en mousse pour les bas de gamme et d'autres matières plus sécuritaires pour les hauts de gammes. Le casque doit tenir parfaitement le crâne du joueur qui veille à le tenir serré grâce à la mentonnière et aux chambres à air. L'utilisation d'un protège-dents est obligatoire.

La grille du casque faite d'acier plastifié permet la protection du visage jusqu'au menton. Elle doit donc être solide tout en laissant un maximum de visibilité. Plus le poste d'un joueur est exposé aux chocs, plus sa grille sera protectrice. En effet, les grilles des casques sont différentes selon les postes occupés. Ouvertes pour les quarterbacks et les receveurs qui ont besoin d'avoir une bonne vision du jeu, elles sont plus serrées pour les joueurs de ligne.

Certains joueurs portent des gants spécifiques à leur poste. Par exemple, un joueur de ligne (lineman) aura des gants renforcés aux articulations et sur le dessus de la main tandis qu'un wide receiver (receveur éloigné) aura des gants plus fins avec une meilleure adhérence pour mieux capter la balle. Il faut aussi de bonnes chaussures de football américain (chaussures à crampons; crampons moulés ou vissés ou encore incrusté).

Le ballon est de forme ovale comme au rugby, mais légèrement plus petit (30 cm long et 56 cm de circonférence) et plus léger (397 à 425 grammes), permettant au quarterback de le lancer très loin et rapidement à une seule main. La pression intérieure du ballon doit être de 0.86-0.93 atm. Il comprend un lacet permettant une meilleure prise en main par le quarterback et lui permettant d'imprimer un mouvement rotatif qui stabilise et allonge sa trajectoire.

Le déroulement du jeu

La partie dure 60 minutes effectives, pour environ 11 minutes de temps d'actions de jeu (mais plusieurs heures au total) et comporte quatre quart-temps de 15 minutes (donc, deux mi-temps de trente minutes). Entre le premier et le deuxième quart-temps, on procède juste à un changement de côté et on garde la même position relative pour le ballon. En revanche, entre les deuxième et troisième quart-temps (première et seconde mi-temps), c'est le repos d'environ 15 minutes. Au début du troisième quart-temps l'équipe qui a reçu l'engagement au premier quart-temps engage à son tour.

Un match de football américain se déroule en deux phases de jeu bien distinctes : l'attaque et la défense. Le changement entre les deux phases s'opère à plusieurs occasions (qui vous seront détaillées plus bas).

Le jeu commence par un botté d'engagement ou Kickoff. Ce coup de pied est utilisé en entame de chaque début de mi-temps (premier et troisième quart-temps) ou pour reprendre le jeu après qu'une équipe a marqué des points. Il est, dans la plupart des cas, utilisé pour envoyer le ballon le plus loin possible dans le camp adverse. Un joueur de l'équipe adverse se doit de rattraper le ballon et de tenter d'avancer ballon en main (c'est le Kick-off Return). L'endroit où le joueur remontant le ballon sera plaqué déterminera le lieu où la phase d'attaque débutera pour son équipe. Quand le ballon atterrit dans la zone de l'en-but de l'équipe qui va passer en attaque (ou atterit après la zone d'en-but), il y a alors touchback: l'action offensive commencera sur la ligne des 20 yards de l'équipe.

L'équipe possédant le ballon est en phase d'attaque et dispose de quatre tentatives pour parcourir une distance de 10 yards à partir de la ligne du début de la phase d'attaque (que l'on appelle ligne de scrimmage). L'équipe en attaque va alors progresser en gagnant 10 yards par 10 yards, on dit parfois que le football américain est un jeu de « gagne-terrain ». Si l'équipe en attaque recule elle devra regagner le terrain perdu et ainsi que les 10 yards classiques pour avoir une nouvelle série de quatre tentatives (downs). Si, à l'issue des quatre tentatives, l'équipe n'a pas parcouru la distance des 10 yards (ou plus si elle avait reculé), la possession du ballon est donnée à l'adversaire. L'adversaire récupère alors le ballon à l'endroit où l'attaque s'est arrêtée: c'est un turnover. Pour éviter que l'équipe adverse ne récupère le ballon trop près de la zone d'en-but et se trouve donc dans une situation de marquer trop favorable, il est possible de taper un coup de pied afin de dégager le ballon. Ce coup de pied de dégagement est appelé Punt. Il est généralement effectué lors de la quatrième tentative.

La phase d'attaque débute avec le ballon tenu par le centre de la ligne offensive qui le passe entre ses jambes au quarterback. Deux moyens de progression se présentent alors aux joueurs de l'équipe offensive :
  • la course: le ballon est passé directement de la main à la main par le Quarterback à un autre joueur appelé Running Back. Celui-ci doit alors courir avec le ballon en évitant les défenseurs adverses. Il existe de nombreuses variantes de ce type d'attaque: le quarterback peut par exemple courir avec le ballon sans faire de passe. Dans certaines formations, le ballon peut être transmis directement vers le Running Back sans passer via le Quarterback.
  • la passe en avant: Il ne peut pas y avoir plus d'une seule passe en avant effectuée lors d'une phase de jeu; c'est généralement le Quarterback qui lance cette passe. Le Quarterback lance une passe à un de ses receveurs (ou autres joueurs éligibles à recevoir une passe) qui se sera, au préalable, déplacé sur le terrain en suivant une trajectoire bien déterminée. Cette trajectoire, connue à l'avance des deux joueurs, permet, outre la synchronisation entre passeur et receveur, de déstabiliser la défense en utilisant des trajectoires atypiques. Une fois le ballon attrapé par le receveur, celui-ci peut continuer à courir ballon en main. Pour qu'une passe soit valide, le ballon doit être attrapé sans qu'il touche le sol par un joueur ayant ses deux pieds (en NFL, un pied en NCAA) à l'intérieur des limites du terrain. Si ce n'est pas le cas, la passe est dite « incomplète ».
  • la passe latérale: cette tactique, qui rappelle le rugby, est très rare car très risquée. Le nombre de passes est illimité à condition que les passes soient uniquement vers l'arrière ou latérale

En phase de défense plusieurs méthodes peuvent être employées pour stopper la progression du ballon:
  • Le plaquage: le but du plaquage est de mettre au sol le porteur du ballon. Le jeu s'arrête dès que le porteur du ballon est au sol, la prochaine tentative d'attaque débutera à l'endroit où le joueur a été plaqué. Seul un joueur porteur du ballon peut être plaqué. Un plaquage effectué sur le Quarterback est appelé Sack. Si le plaquage a lieu dans la zone d'en-but, cela rapporte 2 points à l'équipe défensive, c'est un Safety. Si le joueur plaqué perd le ballon, on parle alors de Fumble, le ballon peut être récupéré par l'une des deux équipes. Cet événement particulier, pouvant donner lieu à un renversement, aussi appelé Turnover, si la défense récupère le ballon. Si un joueur est plaqué à l'intérieur du terrain, le chronomètre continue. S'il sort ou est poussé en touche, le chronomètre s'arrête. Cela à un impact très important sur la stratégie du jeu, en attaque.
  • L'interception: elle a lieu lorsqu'un défenseur intercepte une passe destinée à un receveur, donc en attrapant le ballon destiné à un attaquant. Le défenseur ayant réalisé l'interception peut progresser ballon en main jusqu'à ce qu'il soit plaqué. Son équipe débutera alors sa phase d'attaque à l'endroit où le plaquage a eu lieu.

Comment marquer ?

Au football américain, il existe plusieurs façon de marquer, et qui rapporte plus ou moins de points:
  • Le Touchdown: Il a lieu lorsqu'un joueur est en possession du ballon à l'intérieur de la zone d'en-but de l'équipe adverse. Il suffit que la balle traverse une ligne imaginaire au-dessus de la ligne d'en-but pour que le Touchdown soit valide sur un jeu de course ou qu'un joueur reçoive la balle dans la zone avec l'un des deux pieds au sol. Un Touchdown rapporte 6 points.
  • Le PAT: Un touchdown donne lieu à une tentative de transformation, appelée try, extra-point attempt ou plus communément PAT (abréviation de Point After Touchdown). Cette tentative est jouée à 15 yards de la ligne d'en-but en NFL ou à 3 yards dans les autres championnats et peut être effectuée de deux manières:
    • L'extra point qui rapporte 1 point et qui consiste à botter le ballon entre les deux poteaux, à la manière d'un Field Goal.
    • La two-point conversion qui rapporte 2 points et qui consiste à marquer l'équivalent d'un Touchdown (soit à la course soit à la passe).
    La défense peut marquer deux points en retournant le ballon dans la endzone adverse, si l’attaque perd le ballon (coup de pied bloqué, interception ou fumble).
  • Le Field Goal: Un coup de pied pour être validé doit passer entre les deux barres verticales du but. Si le coup de pied est raté, la possession de la balle est donnée à l'équipe adverse à l'endroit où le coup de pied a été frappé. Un Field Goal rapporte 3 points.
  • Le Safety: Un safety se produit dans la zone d'en-but de l'équipe se trouvant en possession du ballon. Il est accordé si le porteur du ballon est plaqué dans sa propre zone d'en-but ou sort des limites de celle-ci ou encore si une faute d'attaque est commise dans cette zone. Un Safety rapporte 2 points.

La composition d'une équipe

Les différentes positions en football américain Bien qu'il n'y ait que 11 joueurs de chaque camp sur le terrain pendant chaque phase de jeu, une équipe comporte un grand nombre de joueurs. Le roster (effectif) comporte 53 joueurs (en NFL où c'est une limite maximum). Les remplacements ne sont pas limités comme d'autres sports d'équipe mais peuvent être effectués entre deux phases de jeu. Une équipe de football américain compte donc plusieurs formations spécialisées adaptées aux différentes phases de jeu. Ces formations sont composées de joueurs différents bien que certains puissent faire partie de plusieurs unités.

  • L'attaque

    Les principaux joueurs qui constituent l'attaque sont:
    • Le Quarterback (QB): Il est celui qui dirige l'offensive et appelle les jeux. C'est le premier joueur à toucher au ballon, après le centre (la transmission du ballon entre le Centre et le Quarterback s'appelle le Snap). Il doit avoir une bonne vision du jeu, un excellent leadership ainsi qu'un calme et un sang-froid à toute épreuve. Le quarterback n'est pas le seul joueur autorisé à faire une passe en avant : tous les joueurs peuvent le faire, sauf le centre, tant qu'ils ne franchissent pas la ligne de scrimmage.
    • Les Running Backs (RB): Rapides et puissants, leur but est de franchir le rideau défensif adverse. Il existe deux postes de Running Backs: le Halfback (HB), très rapide, et le Fullback (FB) plus puissant mais moins rapide en règle générale que le Halfback, il est également utilisé comme nettoyeur de la défense devant le halfback. Selon le jeu offensif appelé, le nombre de Running Back présent sur le terrain peut varier.
    • Les Wide Receivers (WR): Aussi appelé receveurs, ils doivent être très rapides, agiles et adroits afin de recevoir les longues passes du Quarterback et parcourir un maximum de distance ballon en main; on parle alors de Yards After Receiving ou de Yards After Catch (YAC)
    • Les Tight Ends (TE): Joueurs grands, puissants et rapides, ils sont très polyvalents et peuvent se muer soit en receveur soit en bloqueur.
    • Les Offensive Linemen (OL): Ils protègent le Quarterback des défenseurs qui pourraient le menacer et qui ouvrent des brèches dans la défense pour les Running Backs. L'un d'entre eux, le Centre (C), a pour fonction supplémentaire de transmettre le ballon au quarterback au début de chaque phase de jeu. La ligne offensive est assujettie à des règles particulières qui restreignent leur placement, leur numérotation, ainsi que la possibilité pour eux de réceptionner une passe avant. Il est rarissime de voir l'un d'entre eux porter la balle. Ce sont des joueurs capitaux pour le bon fonctionnement d'une attaque. Cette ligne est composée du Centre, des Offensive Tackles (OT) et des Offensive Guards (OG).

  • La défense

    L'équipe mise en place en défense peut être divisée en trois rideaux principaux:
    • Le premier rideau: Composé des Defensive Linemen (DL) (ou joueurs de ligne défensive), on retrouve les Defensive Ends (DE) et les Defensive Tackles (DT). Ce rideau a pour double objectif de stopper les courses et d'empêcher le Quarterback de passer le ballon. Ce rideau de défense, évoluant entre les lignes de défense longue et courte, est mixte.
    • Le deuxième rideau: Le rôle de ce rideau de défense, évoluant entre les lignes de défense longue et courte, est mixte. Les joueurs de cette ligne, appelés Linebackers (LB), doivent en effet suppléer la première ligne en stoppant les courses et la troisième ligne en intervenant sur les passe.
    • Le troisième rideau: C'est là que l'on trouve les Defensive Backs (DB). Leur rôle est de contrecarrer le jeu de passe de l'adversaire. Les joueurs faisant partie de ce rideau sont des Cornerbacks (CB) et des Safeties (S). Ces derniers faisant office d'ultimes défenseurs.

  • Les unités spéciales

    Ces unités entrent en jeu à l'occasion de situations bien spécifiques. Il existe des formations différentes pour effectuer les Kick offs, les Punts ainsi que les Field Goals. Certains joueurs ultraspécialisés n'entrent sur le terrain que pour ces phases de jeu. Il s'agit notamment du Kicker (K), spécialisé dans les coups de pied placés (transformations et Field Goals), du Punter (P), spécialisé dans les coups de pied de dégagement et du Long Snapper, qui remplace le centre dans certaines de ces phases de jeu. Une special team défensive est aussi mise en place à l'occasion de chacune de ces situations. Elles agissent pour empêcher l'équipe adverse de marquer ou pour remonter le ballon le plus efficacement possible dans le cas d'un Kick-Off ou de Punt.

Le coaching staff

Au football américain, le rôle des entraîneurs est très important, plus que dans n'importe quel autre sport, par leur impact direct et permanent sur le jeu. On dénombre pas moins d'une vingtaine de personnes uniquement dans l'encadrement sportif. Ainsi, il y a un entraîneur différent pour presque chaque poste auquel on ajoute un entraineur chargé de la condition physique et de nombreux assistants. En effet, l'effectif total d'une équipe professionnel NFL peut compter jusqu'à 70 joueurs: 53 joueurs actifs, plus l'équipe d'entraînement (Practice Squad), 10 autres athlètes (réservistes) et la liste des blessés (Injury List). Bien évidemment, il faut encore ajouter le personnel médical et administratif.

Cependant on peut mettre en avant quelques postes importants:
  • Le Head Coach: Il est chargé des tactiques, du cahier de jeu (Play Book) de l'équipe et de la gestion des autres entraîneurs. C'est son rôle aussi de demander l'arbitrage vidéo (en NFL) lors d'actions litigieuses auprès des arbitres en lançant un mouchoir rouge.
  • L'Assistant Head Coach: Il est chargé d'épauler l'entraîneur principal dans toutes ses démarches. Il cumule souvent avec un autre poste comme Defensive ou Offensive Coordinator.
  • L'Offensive Coordinator: Il est chargé de la gestion des joueurs offensifs. Son rôle est de définir les jeux de l'attaque et le plan de jeu du match et d'appeler les jeux durant la rencontre. Pour l'aider il dispose de nombreux assistants spécialisés dans les postes de l'attaque.
  • Le Defensive Coordinator: Il est chargé de la gestion des joueurs défensifs. Son rôle est de définir les jeux de la défense et le plan de jeu du match et d'appeler des jeux durant la rencontre. Pour l'aider, il dispose de nombreux assistants spécialisés dans les postes de la défense.
  • Le Special Teams Coordinator: Iil est chargé de la gestion des joueurs des équipes spéciales, essentiellement les Kick-Offs, les Punts, Field Goal et transformations aussi bien en attaque qu'en défense. Pour l'aider, il dispose d'un assistant spécialisé dans les unités spéciales.

Source: WIKIPEDIA